Suggestions pour réussir la certification PSM I (Professional Scrum Master I)

psm1-badgeJ’ai obtenu tout récemment la certification Professional Scrum Master I (PSM I) de Scrum.org avec un score de 95% lors de la première tentative. Je précise n’avoir assisté à aucune formation au préalable, ne reposant que sur mon expérience et une bonne préparation à l’examen. Par cet article, je souhaiterais partager avec vous mon expérience sur la préparation de cette certification.

Après 4 ans d’expérience dans le monde de l’agilité, j’ai décidé de faire reconnaître mes connaissances relatives à Scrum grâce à une certification officielle et reconnue. Après une recherche comparative des certifications existantes, mon choix s’est porté sur la certification Professional Scrum Master.

L’un des éléments positifs de la certification PSM I est qu’elle évalue naturellement vos connaissances. Il n’est pas nécessaire d’assister à une formation imposée au préalable (bien que cela soit toutefois recommandable). Le coût de l’évaluation s’élève à $150, ce qui est très raisonnable en comparaison à d’autres certifications du marché.

J’ai commencé par suivre les conseils et retours d’expérience d’autres personnes ayant passé et réussi la certification PSM I avant moi, tout comme vous en lisant cet article. Il est néanmoins important de rappeler que votre état d’esprit vis-à-vis de Scrum ainsi que votre expérience sont les meilleurs atouts pour réussir la certification PSM I.

Il existe de nombreux professionnels de Scrum à travers le monde. Bien qu’une part d’entre-eux doutent de la nécessité de disposer d’une certification ScrumMaster, celle-ci me semble intéressante pour valoriser et faire reconnaître ses compétences. Nous n’aborderons pas plus le sujet, déjà traité dans un autre article.

Lisez le Guide Scrum dans tous les sens

Le meilleur conseil que l’on puisse faire est de lire en long, en large et en travers le Guide Scrum écrit par Ken Schwaber (fondateur du site Scrum.org et co-créateur de Scrum) et Jeff Sutherland (co-créateur de Scrum). Toute la théorie et les définitions de Scrum sont contenues dans les 19 pages du Guide Scrum (16 pages pour la version anglaise). Personnellement, j’ai trouvé que ce Guide est un excellent document. Ce condensé de Scrum ne présente que les éléments fondamentaux que vous devez absolument connaître pour utiliser Scrum.

J’ai imprimé la dernière version du Guide Scrum et surligné les mots-clés qui m’ont parus importants. Si vous ne l’avez pas déjà fait, lisez une première fois le guide et vous vous rendrez compte qu’il est facile à comprendre et ne demande que peu de temps pour le terminer intégralement (une quinzaine de minutes tout au plus). Toutefois, gardez à l’esprit que chaque phrase est porteur d’une information essentielle. Même s’il est important de savoir ce qu’il est écrit, il est encore plus important d’en comprendre le sens en sachant pourquoi ce qui est écrit, est écrit. Lisez-le régulièrement et appliquez-vous à comprendre chaque mot du document dans son entier.

Lorsque j’ai mon premier test d’entraînement (Open Assessment), le résultat de celui-ci n’était pas des meilleurs. Je me suis alors empressé de lire à nouveau le Guide Scrum pour comprendre la raison de cet écart. J’ai alors été surpris de ne pas avoir trouvé la réponse exacte dans le Guide Scrum. Cependant, lorsque j’ai repris la lecture de façon plus lente en prêtant attention au sens, tout en conservant en tête les questions du test, j’ai alors réellement compris le sens des mots du guide. Même si cela est plus facile à dire qu’à faire, il vous sera nécessaire de changer votre état d’esprit pour maîtriser Scrum.

Entraînez-vous avec le Scrum Open Assessment

Si vous souhaitez être à l’aise avec l’environnement d’évaluation de la certification PSM I, le Scrum Open Assessment est fait pour vous. Disponible sur le site Scrum.org, il est gratuit et peut être passé autant que fois que vous le souhaitez. Vous disposez de 30 minutes pour répondre à 30 questions, en anglais, distribuées aléatoirement (pour information le test officiel est en anglais). Je vous recommande de le passer autant de fois que nécessaire jusqu’à obtenir un taux de réussite de 100% au moins 10 fois de suite, ou jusqu’à ce que vous sachiez répondre à chaque question sans avoir besoin du choix multiple. Fixez-vous l’objectif de répondre aux 30 questions en moins de 20 minutes. Ceci vous préparera à la certification PSM I qui contiendra 80 questions à traiter en une heure seulement, soit une moyenne de 45 secondes par question. Les 60 minutes ne représentent pas beaucoup de temps et ne vous permettront pas de vous référer à des livres ou tout autre source pour trouver la bonne réponse.

Comment faire pour disposer de plus de temps ? Entraînez-vous avec le Scrum Open Assessment. Vous devriez systématiquement obtenir 100% au test d’entraînement. Pour chaque question, vous ne devriez pas seulement être capable de déterminer quelle réponse est  la meilleure, mais pourquoi les autres sont fausses. Il est bon de savoir que certaines questions du Scrum Open Assessment sont reprises dans l’évaluation finale. Bien les travailler vous fera gagner de précieuses secondes pour les consacrer sur des questions qui vous demanderont plus de temps de réflexion.

Vous pouvez aller plus loin dans votre entraînement en souscrivant à un simulateur d’examen. Je vous recommande celui-ci : http://certifagile.com

Lisez, complétez par des vidéos, et exercez-vous encore

Le Guide Scrum est utile pour préparer le test, mais ne vous limitez pas uniquement à celui-ci. Si vous utilisez Scrum actuellement sur vos projets, vous obtiendrez un certain nombre de réponses grâce à la pratique. Si vous n’utilisez pas Scrum dans votre organisation, de nombreuses ressources en ligne vous aideront à vous approprier le Guide Scrum. Voici d’ailleurs une liste de liens de ressources intéressantes sur le sujet :

https://www.youtube.com/watch?v=D8vT7G0WATM&list=PLF6BFA8BAEDF6CE70
https://www.youtube.com/watch?v=-UUrLxNBK_g
https://www.youtube.com/watch?v=aQrsVfjbQZ4
https://www.youtube.com/watch?v=1RmCahV3Tbw
https://www.youtube.com/watch?v=IyNPeTn8fpo
https://www.youtube.com/watch?v=ey3J5KSi1Fo

Un autre conseil pouvant être utile serait de s’attarder quelque peu sur les Burndown Charts. Même si ce thème n’est pas abordé dans le Guide Scrum, j’ai remarqué que 3 ou 4 questions du test ont porté sur ce sujet. Avec un seuil de réussite à 85%, 4 questions représentent un potentiel de 5% du résultat, méritant donc que l’on s’y attarde pour être préparé.

Ce seuil de 85% peut sembler élevé, mais si vous comprenez bien la philosophie et la démarche Scrum, cela ne devrait pas être un obstacle insurmontable. D’un autre côté, Ken Schwaber précise que le score moyen se situe entre 70 et 75%. Il est à noter que si vous envisagez de passer la certification PSM II par la suite, il vous faudra valider le PSM I avec un minimum de 95% (soit 76 bonnes réponses sur les 80 questions).

Autres ressources utiles

Vous vous demandez comment être confiant dans la réussite de la certification PSM I en pratiquant le test d’entraînement (Open assessment) ? En vérité, il existe certains sites ou vous pouvez vous exercer avec un lot de questions, mais la plupart de ces ressources ont leurs limites. Certaines disposeront d’un nombre très limité de questions, d’autres apporteront les réponses mais sans explications associées, certains même donneront des réponses parfois douteuses ou en désaccord avec le contenu du Guide Scrum. Encore une fois, ces outils peuvent vous permettre de vous exercer mais sont à utiliser avec précaution pour ne pas créer de confusion, le Guide Scrum restant la référence en cas de doute sur les réponses. Si ces outils peuvent vous aider à réussir votre certification PSM 1, il ne vous seront d’aucune utilité pour maîtriser Scrum et l’agilité dans la vie réelle.

Le forum Scrum.org est aussi un bon moyen d’accroître vos connaissances.

Avant de commencer votre évaluation

Pour se prémunir d’éventuels problèmes techniques durant la phase de test, voici quelques conseils à suivre avant de cliquer sur « Start ». Certains de ces conseils sont d’ailleurs préconisés par Scrum.org.

  • Scrum.org recommande d’utiliser Firefox ou Google Chrome pour passer le test, car ces navigateurs sont considérés comme plus fiables pour leur site ;
  • Planifiez votre séance de test à un moment où vous ne risquez pas d’être interrompu ;
  • Préférez passer la certification depuis votre domicile. Certaines entreprises ou organisations peuvent avoir une politique de sécurité élevée ou une configuration du firewall pouvant perturber votre séance de test ;
  • Assurez-vous, enfin, de disposer d’une connexion à Internet fiable avant de débuter votre évaluation.

Avoir les connaissances et réussir l’examen sont deux choses différentes. Vous devrez faire appel à un peu de stratégie. Ne vous laissez pas aveugler par les Questions à Choix Multiples ou les Vrai-Faux. Il y a bien des façons de créer des pièges. Soyez alertés par les formules négatives (« not », « which is false »), « le meilleur » (the best), « toutes les réponses qui précèdent » (all of above). Lisez les questions avec attention et si vous n’êtes pas sûr, passez la question et revenez-y plus tard. Si vous ne connaissez pas la réponses répondez en cochant ce qui a le plus de sens pour vous. Aucune pénalité n’est appliquée en cas de mauvaise réponse.

Après l’examen

A l’issue de l’examen vous verrez votre score. Vous ne verrez d’ailleurs que votre résultat. Contrairement au Scrum Open assessment où vous visualisez les bonnes et mauvaises réponses avec une explication associée, là vous ne verrez rien de tout cela. Ces précautions évitent de voir publiées les questions et les réponses sur Internet dès le lendemain. En cas de réussite, un e-mail contenant le certificat PSM I au format PDF vous serra transmis dans les jours qui suivent. Enfin, prenez de temps de célébrer le succès.

En conclusion

Réussir la certification PSM I n’est pas si facile. Un certain nombre de questions délicates sont venus pimenter mon évaluation. J’ai passé pas mal de temps à chercher des ressources pertinentes, à effectuer une bonne préparation (lectures, exercices et pratique), tout en maintenant un effort constant. Ça en valait la peine puisqu’il ne m’a fallu qu’une seule tentative pour réussir le test.

J’espère que ces éléments vous aurons permis de vous conforter dans votre volonté de passer la certification PSM I et vous auront aidé à la réussir. N’hésitez pas à me faire part de vos questions ou suggestions qui ont fonctionné pour vous. Rappelez-vous que Scrum est basé sur l’empirisme et que les connaissances viennent de l’expérience. Alors scrumez !

Informations pratiques

  • Coût : $150
  • Seuil de réussite : 85%
  • Nombre de questions : 80
  • Limite de temps : 60 minutes
  • Format des questions : Choix multiple / Vrai-Faux
  • Formation requise : Non
  • Formation recommandée : ScrumMaster
  • Entraînement : Scrum Open Assessment | http://certifagile.com

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Diouf Ibrahima dit :

    Bonjour,
    même si votre topic date un peu, je voulais savoir si vous connaissais les cours/simulateurs du site Mplaza (3 examens avec 80 QCM chacun) et si oui pensez-vous que c’est une bonnes source pour préparer la vrai certification (en plus du Scrum guide). ? en effet actuellement je passe ces simulations en série chaque jour avec de bons résultats (79-80 points/80).
    Merci d’avance

  2. Guillaume ROUCOU dit :

    Bonjour Ibrahima,
    Tout d’abord merci pour l’intérêt que vous portez à mes articles. Même si en effet l’article date un peu, il reste néanmoins valable à l’heure actuelle. Les examens blancs que proposent Mplaza préparent en effet au passage de la certification tout comme l’Open Assessment de scrum.org. Après plusieurs entraînement c’est surtout la mémoire qui aide à choisir les bonnes réponses plutôt que la réflexion. Vous pouvez trouver des examens blancs complémentaires qui simulent les conditions réelles du passage de la certification sur le site http://www.certifagile.com

  3. Diouf Ibrahima dit :

    Bonjour Guillaume,
    merci de votre réponse, pour certifagile.com c’est intéressant et j’ai acheté une pass d’une semaine, et je verrais si j’ai besoin d’une autre pass avant la vraie certif (avec le premier test je suis à 95% 76/80).

  4. Diouf Ibrahima dit :

    Bonsoir,
    juste pour vous remercier pour vos excellents quiz, je viens de passer la certification PSM I avec 77/80 (96%)

    • Guillaume ROUCOU dit :

      Bonsoir Ibrahima,
      Félicitations à vous, c’est un très bon score.
      Bonne continuation dans vos projets.

    • Hamza dit :

      Bonjour Ibrahima,
      Félicitations à vous , vous avez eu un bon score.
      Pourriez vous partager les étapes suivis , ls recommandations ? quels tests vous avz effectués ? en plus de ceux de Guillaume , je profite pour le remercier pour ce blog .

      Merci d’avance.

  5. Damien dit :

    Bonjour,
    Souhaitant passer d’abord la PSM1 et peut-être par la suite la PSM2, je ne trouve pas l’information qu’il faut faire un score minimum de 95% au PSM1 pour passer la PSM2 sur le site Scrum.org. As-tu un lien?
    Merci d’avance.

    • Guillaume dit :

      Bonjour Damien,
      Cette règle était valable pour l’ancienne PSM II devenu désormais la PSM III. Ainsi, la condition des 95% de réussite à la PSM I pour passer la PSM II n’est plus valable.
      Si tu souhaites t’entraîner au PSM II suite au passage de la PSM I nh’ésite pas à me contacter.

  6. Damien dit :

    Merci Guillaume!
    Réponse tardive de ma part car je reviens juste de vacances. 🙂
    Je n’hésiterai pas à te solliciter quand je serai à l’étape PSM II.

  7. Lobna ZARRAMI dit :

    Bonjour tout le monde,
    un grand merci à Guillaume pour cet article et pour Certifagile.com. En fait je viens d’avoir mon PSM I à 95%. (76/80).

    Bonne continuation

    • Guillaume ROUCOU dit :

      Bonjour Lobna,
      Félicitations pour ta certification ! N’hésite pas à parler de certifagile autour de toi.
      Bonne continuation dans le merveilleux monde de l’Agile !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *