Guide pour la planification de Sprint

Au cours d’une récente évaluation du niveau d’Agilité d’un projet, j’ai assisté à une réunion de planification de Sprint. De nombreux projets menés en Agile débutent leurs itérations par cette réunion de planification. Mais obtiennent-ils réellement les bénéfices attendus, en regard du temps et de l’effort investis ? Dans le cadre du service fourni à ce client, je lui ai remis un petit guide pour la planification de Sprint. Il servira de mémo et d’agenda pour leur permettre de rester efficace tout au long de ce meeting. Vous pouvez télécharger gratuitement un exemplaire en cliquant sur le lien situé à la fin de cet article.

Qu’est-ce que la planification de Sprint ?

La réunion de planification de Sprint – Sprint Planning Meeting permet à l’équipe de se mettre d’accord sur un ensemble d’items de plus forte valeur du Backlog de Produit – Product Backlog à réaliser durant l’itération. Ce consensus définit le périmètre du Sprint et se base sur la vélocité ou la capacité de l’équipe ainsi que la durée du Sprint.

Qui planifie ?

La planification de Sprint est un effort collectif et collaboratif nécessitant l’implication des acteurs suivants :

  • Le Scrum Master facilite la réunion.
  • Le Product Owner présente le détail des items du Backlog de Produit et les critères d’acceptation associés.
  • L’équipe Agile définit les tâches et l’effort nécessaire pour accomplir cet engagement.

Avant de commencer

Préalablement à la tenue de cette réunion de planification de Sprint, il est important de s’assurer que :

  • Les items du Backlog de Produit ont été estimés par l’équipe en leur assignant un nombre de Story Points (à l’aide du Planning Poker, par exemple).
  • Le Backlog de Produit est ordonné de telle sorte qu’il reflète les priorités du Product Owner.
  • L’équipe dispose du bon niveau de compréhension des critères d’acceptation pour chacun de ces items.
  • Les items du Backlog de Produit respectent la Définition de Prêt – Definition of Ready.

Notion de Backlog

Le Product Backlog peut à la fois contenir des nouvelles fonctionnalités que des modifications ou corrections de fonctionnalités déjà existantes. Pour une planification optimale, les items du Backlog de Produit doivent être suffisamment petits pour être achevés dans le Sprint. Il doit également être possible de vérifier leur bonne implémentation (démontrable). Cette liste d’items issus du Product Backlog deviendra le Backlog de Sprint – Sprint Backlog.

Bien calibrer les items du Backlog

Les items du Product Backlog de taille trop importante pour être complétés au cours d’un Sprint doivent être divisés en plus petits morceaux. La meilleure façon de les découper est de se baser sur la valeur et non sur les étapes d’un processus.

Baser le plan sur la capacité

Des équipes plus matures peuvent s’appuyer sur leur vélocité pour déterminer les items du Product Backlog à engager dans une itération. Des équipes nouvellement formées n’ont pas le recul suffisant pour connaître leur vélocité ou disposer d’une vélocité stable. Elles ne pourront donc pas utiliser la vélocité comme base de calcul pour la planification du Sprint. Une approche possible pour ces jeunes équipes est de baser leur planification sur la capacité de l’équipe (en jours-hommes).

Déterminer la capacité

La capacité d’une équipe peut se calculer simplement en prenant en compte ces 3 critères pour chaque membre de l’équipe :

  • Le nombre d’heures idéales dans un jour ouvrable (en règle générale 6 heures)
  • Le nombre de jours où la personne sera disponible durant le Sprint (absences, temps partiel, etc.)
  • Le pourcentage de temps que la personne pourra dédier à l’équipe pour le Sprint à venir (une même personne sur plusieurs projets ; un Scrum Master qui prend part au développement)

Les étapes de la planification de Sprint

  1. Le Product Owner décrit l’item du Product Backlog de plus forte valeur
  2. L’équipe détermine les tâches nécessaires pour compléter cet item du Product Backlog
  3. Les membres de l’équipe se portent volontaires pour réaliser certaines tâches
  4. Pour chaque tâche l’équipe évalue le nombre d’heures nécessaires pour réaliser chaque tâche
  5. La planification se poursuit tant que l’équipe peut s’engager à délivrer sans excéder sa capacité.

Télécharger gratuitement le Guide pour la Planification de Sprint en cliquant sur le lien suivant.

Télécharger “Guide pour la planification de Sprint” Guide-Planification-de-Sprint.pdf – Téléchargé 104 fois – 227 KB

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *